Une présence discrète mais massive de l’armée américaine en Afrique.

Le site américain The Intercept révèle une présence discrète mais massive de l’armée américaine en Afrique. Washington, qui a affirmé vouloir réduire son contingent en Afrique, supervise pourtant 34 sites sur le continent.

« L’empreinte américaine sur le continent africain ces dix dernières années s’est nettement accrue, dans le but de promouvoir les intérêts sécuritaires américains », affirme au média Candice Tresh, porte-parole du Pentagone.

Alors que la Chine et la Russie ont augmenté leur engagement militaire en Afrique, aucune de ces puissances n’est aujourd’hui aussi présente que les États-Unis. « Indépendamment des présences chinoises ou russes en Afrique, les États-Unis sont simplement guidés par les menaces qui pèsent sur leurs intérêts, en particulier au Sahel et dans la Corne de l’Afrique, c’est ce qui explique le maintien de la pression sur des organisations terroristes dans ces zones », souligne pour sa part Geoff Porter, à la tête du cabinet de consultants North Africa Risk Consulting, contacté par France 24.

France24

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici