L’Etat prend ses responsabilités face aux huit membres du FNDC arrêtés pour désobéissance civile

Après de longues heures d’audition à la Direction Centrale de la Police Judicaire (DPJ), Huit membres du FNDC dont le Coordinateur Abdourahmane Sanoh, Bill de Sam, Sekou Koundouno…tous accusés de « troubles à l’ordre public, incitation à la révolte et à la désobéissance civile » ont été conduits ce soir vers une destination inconnue, selon maître Mohamed Traoré, l’un des avocats du Front.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici