Elections législatives 2020: Un Atelier entre les acteurs pour le bon déroulement du processus

Selon le décret présidentiel du lundi, 11 novembre 2019 les Guinéens sont appelés aux urnes le 16 février 2020 pour aller voter afin de choisir des nouveaux députés qui vont conduire l’assemblée nationale guinéenne pour les 5 prochaines années. Pour que cette élection se passe dans des bonnes conditions, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé un atelier ce mercredi, 13 novembre à Conakry. L’objectif de cet atelier consiste à informer et échanger  sur l’état de mise en place et formation des Cadres, l’identification des électeurs sur le terrain, l’avancement des préparatifs et calendrier des opérations de révision des listes électorales. La cérémonie a été présidée par le vice-président de la CENI en présence du directeur du NDI en Guinée.
Dans son discours, Paul Amegakpo, directeur résidant de National Democratique Institut a expliqué l’importance de cette quatrième réunion des acteurs impliqués à l’organisation des élections législatives 2020.
« nous sommes déjà sur la ligne droite vers les prochaines élections législatives du 16 février 2020 et les opérations deviennent intenses surtout la phase de la révision des listes électorales qui s’annonce avec toute une pile d’activités qui mérite d’être portée à la connaissance de tous les citoyens mais aussi  des acteurs directement  impliqués dans les élections qui sont des partis politiques. Donc le CIP permet d’apporter la bonne information détaillée, et d’échanger avec les parties prenantes sur les points de préoccupations afin de lever tout équivoque. Les élections sans la transparence ne serviront  à rien parce qu’il faut renforcer la confiance des acteurs dans le processus et cela passe par ce cadre d’échange et de recherche du consensus », explique-t-il.
Pour sa part, Mamadou Safa Tounkara, directeur adjoint du département fichier électoral a mis à la disposition de l’assistance des nouvelles mesures prises par la CENI pour assainir et sécuriser le processus électoral 2020.
« Diama Solution c’est une solution électorale  complète, une solution électorale Multi biométrique qui nous permettra de faire le dédoublonnage et la duplication de notre fichier électoral. Diama Solution a été acquise non seulement par la collaboration de deux entreprises que vous connaissez tous Innovatrice et IRU. Mais c’est une solution qui appartient à la Guinée. C’est une solution qui est indépendante des opérateurs contrairement dans le passé, on était obligé de payer les licences à chaque fois qu’on organisait des élections. Mais cette fois-ci on a plus besoin de payer de licence parce que le logiciel nous appartient », rassure-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici